Toiture à rétention d’eau

La toiture végétalisée contribue à la rétention des eaux, notamment sur les toitures plates, diminuant considérablement les risques d’inondations et renforçant la protection de la toiture. Découvrez-en plus sur le principe de rétention de l’eau des toitures végétalisées.

Toiture verte rétention d'eau

Toiture à rétention d’eau : enjeux et objectifs des toitures végétales

Les toitures végétales et toitures plates ont pour avantage de réguler les précipitations. Cela en retenant une grande partie des eaux de pluie et intempéries diverses.

À l’inverse des toitures traditionnelles, la toiture végétalisée a une véritable fonction dans la rétention de l’eau puisqu’elle prolonge le temps d’évacuation des eaux. Une partie de l’eau de pluie est captée par la végétalisation, le surplus est évacué vers les réseaux d’eaux pluviales, sans excès. 

Cette grande capacité qu’offrent les végétaux présents sur une toiture verte représente une (r)évolution pour les villes, les zones urbaines, notamment

Par l’installation de toitures végétalisées, les eaux pluviales sont parfaitement gérées, on peut constater :

  • une réduction des déversements et du volume d’eau ruisselée 
  • l’écrêtage du pic de débit puisque les eaux de pluie en trop sont stockées et évacuées au fur et à mesure
  • la diminution quasi intégrale des inondations lors de fortes intempéries
  • la diminution des îlots de chaleur grâce à la régulation de l’air par la végétation

Découvrir les avantages du toit végétal.

La toiture végétalisée à rétention d’eau : une réponse au changement climatique

Le réchauffement  climatique a un lien direct avec les intempéries plus intenses, les inondations de plus en plus fréquentes aux 4 coins du monde. 

En parallèle, les zones urbaines ne cessent de se développer, ce qui renforce l’imperméabilisation des sols et empêche donc les eaux de s’y infiltrer.

La toiture végétale pourrait être l’une des réponses à ces problèmes d’infiltration des eaux. Les végétaux de la toiture retiennent les eaux de pluie et, comme évoqué précédemment, parviennent ainsi à éviter les inondations. Tout en jouant un rôle de régulation thermique. Les végétaux procèdent par évapotranspiration. Cette évaporation permet de rafraichir l’air et d’éviter le réchauffement intense des villes et zones à forte population, de plus la végétation vient en aide aux réseaux d’égout en cas de fortes pluies.

Le principe d’abattement dans la rétention de l’eau

Le toit végétal agit selon le principe d’abattement. Il filtre, évapore et évapotranspire l’eau. La toiture végétale récupère également l’eau des intempéries sur une parcelle à hauteur de pluie de 4 à 16 mm minimum, en rejetant le surplus à l’égout.

Optigreen - rétention de l'eau par toiture plate végétalisée

Comme le montre ce schéma, les eaux pluviales sont stockées grâce à la toiture avec protection végétalisée. 

Que vous choisissiez une toiture verte extensive, une toiture végétale semi-intensive ou intensive, les résultats de rétention des eaux pluviales seront probants. Plus la toiture sera protégée par la végétation, plus les eaux seront retenues et évacuées plus lentement et en moindre quantité. 

Envie de vous lancer dans l’installation d’une toiture végétale à rétention d’eau ? Contactez-nous dès aujourd’hui !

Toiture à rétention d’eau : fiche technique

Toiture verte extensive / semi-intensive

Toiture à rétention d’eau

Caractéristiques Valeurs
Poids àpd 90 kg/m²
Hauteur toiture àpd 9 cm
Végétation Sédums, graminées, herbacées
Rétention d’eau >80%
Valeur écologique
Coût entretien
Coût toiture